Loading
Create a Free Website

MON LIBAN

Le mezza

Mezze

Le Mezza Traditionnel Libanais

Le mezza est une spécialité libanaise parmi les plus connues, qui se présente sous la forme d'un assortiment de plats. On les consomme par petites bouchées saisies à l'aide d'un morceau de pain plat ou, à défaut, d'une fourchette. Il est formé de trois ou quatre mets : taboulé (salade libanaise), kibbé (ou kebbé, o kebbé nayé) cru ou cuit en boulettes, hommous (purée de pois-chiches) et labné (fromage doux),fattouch(salade libanaise)

L'Extra-Mezza

L'extra-mezza propose les mêmes plats que le mezza traditionnel, mais en plus grande quantité. De plus, il diffère du mezza traditionnel en présentant les assiettes empilées les unes sur les autres, de façon à pouvoir se servir de chaque petit plat quel que soit son emplacement. L'extra-mezza est utilisé dans de grands restaurants libanais. Il peut comporter plus d'une soixantaine de plats différents.

Les Sandwichs

Les sandwichs libanais sont l'un des éléments de la cuisine libanaise les plus populaires à travers le monde. On compte par exemple le falafel (boulettes de fèves hachées en sandwich), le chaouarma (viande grillé avec assortiments de crudités libanaises), ou la manakish, un chausson libanais au thym ou au fromage, consommé essentiellement pour le petit déjeuner

Les Plats

Il existe un très grand nombre de plats libanais. Parmi eux, le koussa mehchi (des courgettes cuites farcies, avec ou sans viande), le chich taouk (poulet mariné dans une sorte d'aïoli avec du citron, puis grillé), le djaj mechwi (poulet grillé), le kafta (agneau haché avec du persil et de l'oignon), le samké harra (poisson épicé avec de la crème de sésame), le fassouliya be zayt (haricot coco et tomates à l'huile d'olive et à l'ail), le youkhneh, (plat de riz à la viande à base de coriandre et d'ail, avec un choix de légumes : haricots, pommes de terre, épinards, petits pois, choux-fleur), kawarma. .

Falafel ( arabe : فلافل )

 

Boulettes frites de pois chiches et de fèves.

Les falafels sont une spécialité culinaire très répandue au Moyen-Orient constituée de boulettes pois chiches et/ou de fèves frites dans l'huile. La variante égyptienne utilise exclusivement des fèves, tandis que d'autres variantes peuvent utiliser uniquement des pois chiches. Selon les recettes, les pois chiches sont cuits ou justes trempés avant la confection.

Ils sont traditionnellement accompagnés d'une sauce au yaourt, ou tahini dans la cuisine libanaise. Ils sont servis en Mezzé ou en sandwich dans du pain de type pita et ses variantes du Moyen-Orient.

Les falafels sont très populaire notamment au Liban, en Syrie, en Égypte, où ils sont appelés tamiya, en Turquie, en Jordanie,  et en Palestine.

Falafel

 Le Hommos

 

 

Le hommos est une préparation culinaire du Proche-Orient, composée notamment de purée de pois chiches et de tahiné (purée de sésame). On trouve d'autres orthographes du mot, comme hoummous, houmos, oumos, ou hummus (anglais).

 

Recette

Il s'agit de mélanger la purée de pois chiches et le tahiné avec de l'huile d'olive, du jus de citron et de l'ail écrasé. Il faut obtenir une pâte onctueuse

Hommos

Les pâtisseries Libanaise

Un Baklava est un dessert traditionnel des anciens pays dominés par l'Empire ottoman. Il est le gâteau national en Grèce, en Turquie, dans les cuisines des Balkans (Albanie, Bosnie, Serbie, etc..), du Moyen-Orient et du Maghreb. Il est également un dessert assez répandu chez les Arméniens et les Chypriotes. Le mot de baklava vient du persan "bâqlavâ". Les origines du baklava sont assez méconnues. Selon les sources elles se situeraient soit en Asie centrale, soit dans la Grèce antique soit en Syrie. Sa forme actuelle a été développée dans les cuisines du Palais de Topkapı à Istanbul. La croyance populaire turque place la ville de Gaziantep comme le berceau du baklava.

Il existe en nombreuses variantes, en fonction des terroirs et des régions. C'est un met assez sucré et constitué de pâte phyllo, de sirop de sucre (remplacé par du miel en Grèce) et, selon les recettes, de pistaches, de noix ou de noisettes.

Le baklava est un dessert raffiné, compliqué et long à réaliser car constitué de fines feuilles de pâte beurrées ou huilées une à une, superposées dans un plat rond ou carré, ou bien enroulées sur elles-mêmes.

Un mélange de fruits secs finement moulus et concassés est déposé entre les feuilles, lesquelles sont ensuite cuites puis trempées dans de l'eau sucrée (avec du jus de citron pour éviter de caraméliser), du miel ou encore de l'eau de fleur d'oranger ou de rose. On y ajoute quelque fois des clous de girofle moulus.

Souvent très sucrée, la pâtisserie libanaise offre une grande variété. Elle s'est diffusée à travers tout le Moyen-Orient et plus largement, partout où s'est établie la diaspora libanaise. On compte parmi les pâtisseries libanaises : le maamoule, l'awamat, le baklaoua (baklava), le knéfé, le moghli, le barma, le mafrouké, etc. C'est à Saida que l'on trouve les meilleures pâtisseries libanaises.

Baklawa